Devoxx 2010, vu de l’intérieur

Par | Classé dans Conférence, Java | Le 06/12/2010

Tags « »

1

Mise à jour du 6 décembre 2010 :CloudBees a levé 4 millions de dollars. Plus de détails sur le blog de CloudBees.

Devoxx 2010 s’est tenue toute cette semaine à Anvers. Entre 2 présentations de Brian Goetz, Joshua Bloch ou Mark Reinhold, je suis allé voir quelques personnalités du monde java afin d’en savoir plus sur leur actualité et leurs impressions.

Stephan Janssen

Stephan Janssen pictureCréateur du BeJUG et de Devoxx. Je suis allé le voir pour avoir quelques détails sur l’organisation d’un tel évènement.

Bonjour Stephan, peux-tu présenter Devoxx à ceux qui ne connaissent pas ?
Devoxx est une conférence annuelle qui est organisée par le Java User Group belge. C’est déjà la neuvième édition. Quelques statistiques : 3000 personnes qui viennent de 40 pays, et cela dure 5 jours à Anvers dans le deuxième plus grand complexe de cinéma d’Europe.

Comment expliques-tu le succès de Devoxx ?
D’abord le prix qui est vraiment pas cher, moins de 500€ pour 5 jours. On a aussi des rock stars qui viennent ! On a des personnes comme Joshua Bloch, Romain Guy etc. Le lieu aussi avec des écrans géants est vraiment chouette.

Penses-tu que Devoxx se déroulera ailleurs dans un futur proche ?
L’autre endroit possible est le Heysel à Bruxelles, mais le problème est que nous devons créer des salles nous-mêmes, ce qui aurait pour conséquence que le prix de l’entrée doublerait. Je préfère “less is more”.

As-tu eu le temps d’assister à quelques sessions ?
Oui, j’en ai vu quelques sessions. Ca roule bien, mais heureusement on également parleys où toutes les sessions seront diffusées.

Merci
Merci

Sacha Labourey

Sacha Labourey pictureAprès une carrière chez JBoss, Sacha a créé une société CloudBees.

Bonjour Sacha, quelle est la raison de ta venue à Devoxx cette année ?
Manger des sandwichs, et boire des coca zero principalement ! Mais surtout présenter CloudBees, ma société.

Présente nous CloudBees.
CloudBees est une société qui vit dans les nuages, et qui vise à rendre les développeurs à nouveau en contrôle de l’informatique, qui a été trop longtemps volé par ces messieurs de l’IT.
Le désir est de pouvoir faire totalement faire ses développements dans le cloud, ensuite les tests unitaires et le Q&A de manière générale, et ensuite la mise en production. Donc l’unité sur laquelle on se focalise en tant que développeur sera vraiment l’application, on ne se soucie plus du tout de l’IT, on ne soucie plus du tout de virtual machine, de java virutal machine, d’operation system, de storage, de backup, tout ça doit disparaître. On se focalise sur l’application, et nous on fera le reste.

CloudBees est uniquement destiné aux applications java ?
Aujourd’hui on est orienté sur la machine virtuelle java, ça peut être scala, jRuby ou autre chose. Aujourd’hui la majorité utilise java malgré sa mort annoncé jour après jour, c’est quand même un écosystème extrêmement saint et fort, mais rien dans l’infrastructure qu’on est en train de mettre en place en terme de process, en terme de provisionning et autre ne dépend réellement de java. C’est suffisamment générique, mais il faut choisir ses guerres, la notre c’est celle de java pour l’instant.

Pour terminer, quelles sont tes impressions sur Devoxx 2010 ?
J’ai pas encore eu le temps d’aller voir des sessions, mais je retrouve tout à fait l’esprit JavaPolis de l’époque, donc ça se passe très bien, et on est à peine mieux respecté qu’à JavaOne donc ça fait toujours plaisir.

Merci beaucoup Sacha.
Merci !

Nicolas Leroux

Nicolas Leroux pictureNicolas est expatrié aux Pays-Bas où il travaille en tant que développeur pour la société Lunatech. Il est également un des contributeurs les plus actifs du framework Play!. C’est à ce titre que je suis allé le voir.

Bonjour Nicolas, quelle est la raison de ta venue à Devoxx cette année ?
Pour voir les conférences, faire du networking et aussi pour promouvoir Play! bien sûr.

Il n’y a pas de session sur Play! cette année, en avez-vous proposé une ?
Nous avions proposé une vraie session Play!, pas dans le BoF. Vue la concurrence acharnée qu’il y a à Devoxx, on a été refusé, c’est pas grave, l’année prochaine on réessaiera.

Play! 1.1 est sorti il y a un peu moins d’un mois, quelles sont les prochaines étapes ?
Il y en a beaucoup ! Il y a plusieurs axes de travail. Guillaume Bort est en train de travailler sur une partie qui s’appelle Evolution, qui permet de migrer ses bases de données très facilement.
Personnellement, quand j’ai cinq minutes, je travaille sur un meilleur binding entre JSON et java. Après il a plein d’autres choses à faire. Ce que j’aimerais faire, c’est un conteneur pour JBoss.
Comme c’est actuellement le cas pour Glassfish.
Erwan Loisant est train d’améliorer les librairies clientes pour faire des requêtes à des web services et Peter Hilton travaille sur la documentation

Y a-t-il une roadmap pour la version 1.2 ?
Elle est pas encore définitive, mais la roadmap peut être consultée sur le site playframework.org qui a un lien sur le bug tracker qui est Lighthouse, et là on peut voir la roadmap.

Merci Nicolas, à l’année prochaine pour une session officielle de Play!
Ou alors si vous avez l’occasion d’aller à Paris pour voir Zenexity, c’est des petits gars sympas et ils vous expliqueront tout !

Partagez !    |