CVA Credit Value Adjustment (Ajustement de valorisation sur actifs)

Par | Classé dans BFI, Finance | Le 29/01/2014

1

Le Front Office peut être considéré du point de vue organisationnel comme un ensemble de « desks » ou « business units » spécialisés par produit financier où les courtiers (brokers), et les vendeurs (sales) commercialisent les produits financiers que les négociants (traders)  gèrent par des ordres en bourse. Un trésorier garantit le prêt d’argent dans le financement des opérations, et l’emprunt de titres ( gestion du repo ou prêt/emprunt) . A la fin de chaque journée, le Middle Office produit le  P&L économique (Profits and Losses). Celui-ci comprend la variation de la valeur du patrimoine, le résultat réalisé, le refinancement, les frais et des éventuelles corrections.

Le métier de la  valorisation des actifs serait facile à exercer si, à l’instar des prêts directs, la valeur du principal était connu d’emblée. Dans le cas du « fixed income », les flux de revenus ou d’engagements est représenté par un « cash-flow » futur. Sa valorisation s’effectue en calculant la valeur présente (PNV ou present net value). Dans le cas des produits exotiques, le calcul se complique. Il faut considérer des évènements aléatoires futurs. Les estimations deviennent l’apanage des mathématiciens férus en probabilité, en équations différentielles, en calculs stochastiques et en simulations numériques.
Lire la suite…